jeudi 27 août 2015

Une donnée rarement mise en valeur,  à tort : l'évolution du taux de 'non emploi', c'est à dire la part de la population de plus de 15 ans qui n'a pas d'emploi. Cet indicateur comprend les chômeurs, mais aussi les chômeurs découragés,  les prisonniers,  les chomeurs en stage ou les préretraites (absents des statistiques de chômage). Il comprend aussi les étudiants.

Cet indicateur mesure la réelle capacité de l'économie à utiliser ses 'forces vives'  de facon productive - non pas que les formations ou les études supérieures ne soient pas utiles, mais on doit se questionner si, in fine, elles ne contribuent pas à augmenter le taux de non-emploi.

Dans une approche de long terme, c'est la tendance d'évolution du taux de non-emploi qui est l'indicateur clef, plus que les fluctuations mensuelles du taux de chômage.

Les séries ci-dessous ont été calculées à partir fes données Ocde (nonemploi = 1-taux d'emploi).






0 commentaires:

Enregistrer un commentaire